lundi 2 avril 2012

Laitier de nuit Andreï Kourkov ( roman Ukraine )

Laitier de nuit








         Laitier de nuit

Kiev, 2007. L'hiver, la neige, la banlieue proche et lointaine. 5 heures du matin, Irina jeune mère d'un bébé, douce et un peu fruste porte son excédent de lait à la laiterie centrale. Son lait particulièrement apprécié même en haut lieu, car les membres de la Nomenklatura soignent leur peau.
Yegor, garde du corps d'un député fat et religieux, Dima et Valia, Sémion et Véronika, Daria et son mari mort, et tout un petit monde vaque à des occupations, illicites parfois, le meurtre d'un pharmacien n'inquiète personne car Kourkov aime ses personnages et les animaux dans ses livres.
Drôle et triste, oubliés les cosaques, voici la nouvelle Ukraine, après la révolution orange. " ... le lait de votre fille est excellent... dommage qu'elle soit fille-mère..." grand'mère Choura se fâche "... c'est tout nout'pays qu'est fille-mère... - ...Vous parlez avec sagesse, l'Ukraine est une fille-mère, tous veulent coucher avec elle, mais se marier jamais... " .
Ainsi l'auteur raconte l'histoire actuelle du pays à travers la vie quotidienne. Meurtre d'un pharmacien. Un chien disparait après avoir découvert des ampoules amphétamines, qu'un chat 3 fois ressucitée déguste, chat matois, gros et gras qui partage les pelmeni avec ses maîtres, chat fou sauveteur de son gardien. Et tout cela particulièrement arrosé de vodka, à l'ortie, délicieuse faite maison. Les salaires sont payés quelques hryvnia, mais les achats importants en dollars.
Laitier de nuit est encore plus réussi que le Pingouin. Kourkov, polyglotte, écrit en russe, vit à Kiev. Passionnant, tous les personnages se rejoignent à la fin du printemps, et nous les quittons avec quelque regret.




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire