mercredi 1 janvier 2014

Le grand Dieu Pan Arthur Machen ( roman Angleterre )

Couverture de Le grand dieu Pan                                                                               
                                                                                                               
                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                              
                                                       Le grand Dieu Pan                                  
                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                      
             Arthur Machen était-il préparé à l'écriture de livres fantastiques ? Né au pays de Galles, en 1863, près du lieu où se réunissaient le roi Arthur et Les Chevaliers de la Table Ronde, fils de pasteur, il privilégie une vie à Londres. C'est à Londres que se situe la partie principale de ce court roman diabolique. Clarke invité par le Dr Raymond est invité à une expérience qu'il tentera d'oublier tant l'horreur de ces moments l'ont épouvanté. S'approcher de l'autre monde happée par celui nommé Le Grand Dieu Pan, les traits déformés, sous une forme hideuse, inacceptable. La jeune femme est belle, attrayante, ruineuse et évidemment sans coeur, pis même. D'une expérience débutée dans la campagne anglaise près de ruines romaines, au rendez-vous à Soho, l'auteur nous piège. Déchéance et morts étranges, une maison d'aspect joyeux, une autre antre de sombres passés, "... les savants d'aujourd'hui sont incapables d'expliquer la présence ou de spécifier les fonctions d'un certain groupe de cellules... " le but "... contempler le monde des esprits... " Les rets du diable ne se délient pas. " ... Près de Regent's Park, la nuit dernière, la fantaisie me prit de rentrer à pied au lieu de prendre un hansom... j'eus les rues à moi tout seul... je tournai dans Ashley Street... j'entendis une porte s'ouvrir tout doucement... Je vis un homme debout sur le seuil... je dois confesser que je pris la fuite au pas de course jusque chez moi... la forme de l'homme existait encore... et c'est une face de démon que j'ai contemplée. " Le personnage auteur du récit note " Le sens de tout cela je l'ignore... " Paru à Londres en 1894 le livre, de même que les suivants fut difficilement édité, pourtant en France il attira l'attention de Paul-Jean Toulet qui le traduisit, et trouva difficilement un éditeur, ce qui ne toucha guère l'auteur habitué à ces lenteurs. Il fut un modèle pour Lovecraft et pour Stephen King entre autres. Arthur Machen est mort en 1947 en Angleterre.
                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                  
                

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire