samedi 21 juin 2014

Solo William Boyd ( roman Grande-Bretagne )

A quoi ressemble "Solo", le James Bond de William Boyd ? 

                                            Solo
                                                      Une nouvelle aventure de James Bond

            Bond. Il se nomme James Bond et fête son 45è anniversaire au Dorchester. 1969 encore hanté par ses années de guerre jeune soldat en Normandie. Mais la vie reprend ses droits, une femme déjà d'âge mûr,actrice, rencontrée dans le hall de l'hôtel, un appel de M et Bond redevient l'agent secret. Il quitte sa maison de Chelsea rénovée envoyé en mission en Afrique occidentale, au Zanzarim petit pays déchiré depuis la découverte de pétrole. Le Nord, le Sud, à Londres sa mission avait pour seul but rencontrer le général Adeka, comprendre pourquoi sa stratégie guerrière donne la victoire à son armée, et le neutraliser. Mais c'est l'Afrique, forêts et mangroves, sorciers, dramatiques rencontres d'enfants abandonnés mourant de faim, Bond guère à l'abri derrière sa couverture de journaliste d'une agence française, recevra des coups, conduit par des chauffeurs prénommés Noël ou Dimanche, jamais à l'abri des tirs des Mig pilotés par des Allemands de l'Est, des Polonais " ... ils gagnent mille dollars par jour, cash... " Quelques Constellation et DC3 apportent du matériel militaire. Bond ne saisit pas le vrai sens de sa mission. Les romans d'espionnage ne se racontent guère, ils se lisent et celui-ci écrit par le cinquième écrivain choisi par les héritiers de Ian Fleming se lit avec plaisir. Donnant au héros les addictions de Fleming à la fin de sa vie, abus d'alcool et de cigarettes ( Bond a très mal à la gorge mais continue à boire dès le lever et à fumer...  les Lucky Strike ne me font plus d'effet, dit Grace ). C'est en solitaire qu'il poursuit son enquête et tente de retrouver l'homme aux deux visages qui a pour habitude de pendre ses victimes par la mâchoire à l'aide de crochets.   

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire