jeudi 3 juillet 2014

Le Chasseur de regards Sebastian Fitzek ( roman Allemagne )



                                           Le Chasseur de regards

            Commencé sous une douceur automnale le livre se poursuit durant un hiver glacial, sous la neige et sur un sol glissant à Berlin. Alexander Zorbach journaliste, ex-policier, poursuit Un voleur de regards déjà présent dans le précédent roman de Fitzek mais comme l'annonce l'auteur dans les premières pages celui-ci se lit indépendamment du précédent avec l'espoir que tous les protagonistes arrêteront le, la, ou les meurtriers. Si Zorbach a sauvé deux enfants de l'assassin, celui-ci s'est vengé en tuant son épouse et surtout en enlevant Julian, son petit garçon. Mort ou vivant ce qui est très hypothétique. Zorbach est soumis à des épreuves physiques et émotionnelles qui le mènent au bord de la mort. Mais le livre se poursuit en parallèle par les méfaits du Voleur de regards qui enlève deux jeunes femmes, l'une aveugle à qui il veut rendre la vue, l'autre très jeune fille qui a des yeux particuliers. Pour elles comme pour d'autres il pratique une chirurgie souvent sans anesthésie, découpant les paupières laissant l'oeil à nu. Le chemin est cruel, adversaire ou collègue, Frank est-il le mystérieux kidnappeur, cet assassin qui prétend accomplir ses horribles crimes, bien détaillés, pour que ses proies voient leur vérité en face. L'auteur est habile mêlant détails cruels et réflexions permettant la lecture du livre même à ceux peu amateur de films d'horreur, suspense.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire