mardi 18 juillet 2017

Pamela Stéphanie des Horts ( Biographie France )



amazon.fr



                                               Pamela        

                La vie riche et mouvementée, ô combien, d'une anglaise, fille d'aristocrates désargentés, les Digby. Elle refusa de faire comme ses deux soeurs un mariage sage et ennuyeux qui l'enfermerait à la campagne, et réussit sous prétexte de Sorbonne à vivre des premières amours qui la conduisent au Ritz, à Paris. Des amours courtes, des amies riches, l'une s'appelait Kennedy, elle croise John très souffrant d'un mal au dos qu'il supportera grâce à de fortes doses de médicaments. Dangereuse pour les épouses des hommes qu'elle convoite. Elle fut beaucoup abandonnée, mais rebondissait. Elle aimait les hommes, tous riches et célèbres, à deux exceptions près. Pamela à l'aise dans cette société, la Café Société qui précède la Jet société, grâce à son éducation et à son goût, son élégance épouse l'homme qui l'introduit auprès d'un père, Winston Churchill qu'elle appelle " dear papa ". Clementine Churchill n'apprécie guère sa bru, mais comme le grand-père aimera le petit Winston, et Randolph continue à boire en attendant un départ vers une quelconque destination. Nous sommes en 1941 et les bombes pleuvent sur Londres. Néanmoins la vie continue, les anglais sont stoïques, et les journalistes
notamment un certain Harriman qu'elle introduit auprès du ministre. Elle commence à jouer le jeu des intermédiaires. "..... Elle est brillante, vive et si gaie, c'est une hôtesse remarquable...... " Elle mène une vie de femme gourmande d'hommes et de richesses. Une rousse californienne chasse la jolie rousse anglaise du Château de l'Horizon où elle séjourne chez Ali Khan, et c'est Agnelli. L'auteur rappelle la proximité de Fiat avec le Duce, et décrit des scènes torrides. Séparation inévitable, Agnelli a besoin d'une épouse issue d'une famille honorable, italienne. Comme tous ses amants il l'a couverte de bijoux, Cartier principalement. Sa réputation sulfureuse attire ces hommes qu'elle convoite. Elle les aime, ils la guident dans les placements lorsqu'elle se trouve veuve de son deuxième mari
Leland, producteur à Broadway après dix ans de mariage. Car alors elle doit cacher les tableaux de la collection constituée lorsqu'elle fut la courtisane d'Elie de Rothschild qu'elle ne réussit pas à séparer de sa femme. Des bijoux, une collection de tableaux et tout le Gotha. "...... Quand ils ne pilotent pas des hors-bord sur la Méditerranée, ne dévalent pas tout schuss les pistes de Gstaad, ne dansent pas joue contre joue avec une beauté mystérieuse, les hommes du monde sont aux courses à Epsom, Ascott et Deauville...... " Mais c'est dans un salon que débuta sa liaison avec Maurice Druon, et Orson Wells tomba amoureux de la luxueuse automobile turquoise. Tant de noms Louise de Vilmorin, Hemingway, Dior et Madame Grès, Sinatra. C'est Babel, mais les dernières années de sa vie est consacrée à la politique et à, Averell Harriman retrouvé à Washington. Tous deux veufs ils se marient et le diplomate l'introduit. Elle organise des dîners et récolte des sous pour l'élection de Bill Clinton. Elle est de retour à Paris où elle représente les EtatsUnis. Pamela Harriman finit ses jours dans la piscine du Ritz en 1997. L'auteur essaime nombre de scènes chaudes au long des pages bourrées de noms de célébrités.




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire